Chèque énergie exceptionnel : pouvez-vous en bénéficier ?

Face à la très forte hausse des coûts de l’énergie, le gouvernement a annoncé un chèque énergie exceptionnel pour soutenir les ménages les plus vulnérables. Un dispositif destiné à alléger les factures et à financer les travaux de rénovation énergétique. Ce guide vous dit tout sur ce chèque énergie exceptionnel.

Origines du chèque énergie exceptionnel

Quelques rappels concernant le chèque énergie

Le chèque énergie a été mis en par le gouvernement en 2018. Il s’agit d’une aide financière à destination des ménages aux revenus les plus modestes, pour les aider à payer leurs factures d’énergie. Il permet de régler partiellement ou totalement ses factures d’énergie ; et de financer une partie de ses travaux de rénovation énergétique.

Le chèque énergie est venu remplacer les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. Il a été conçu pour offrir une assistance plus large et plus simple à administrer, sans nécessiter de démarche d’inscription de la part des ménages éligibles.

L’éligibilité au chèque énergie dépend des ressources du foyer. Il est envoyé automatiquement aux ménages éligibles en se basant sur les données de leur déclaration de revenus auprès de l’administration fiscale. Il peut aller de 48 € à 277 €¹.

Un nouveau dispositif gouvernemental, en réponse à un contexte énergétique tendu

En 2022, les prix de l’électricité et du gaz se sont envolés. En conséquence, les Français ont vu leurs factures d’énergie augmenter considérablement. Mettant nombre d’entre eux dans une situation financière difficile. Réduire l’impact de cette hausse des prix sur les foyers français est donc devenue une priorité.

Face à cette crise, le gouvernement a pris introduit un « chèque énergie exceptionnel » pour l’année 2022. Cette initiative visait à offrir un soulagement supplémentaire à 12 millions de ménages français. Conçu pour être envoyé automatiquement aux bénéficiaires éligibles, ce chèque énergie exceptionnel s’élève à 100 € ou 200 €².

En 2022, le calendrier d’envoi des chèques s’est étendu sur environ huit semaines à partir de la fin décembre, assurant ainsi une distribution de tous les ménages concernés.

🧐 Comment expliquer la hausse des prix de l’énergie ?

Les années 2022 et 2023 ont été exceptionnellement importantes pour l’industrie énergétique. Suite à la pandémie, la France a fait face à des problèmes pour obtenir suffisamment d’électricité et de gaz, à un moment où l’économie se relançait et que la demande en énergie augmentait.

Comme la France dépend presque entièrement des importations pour son approvisionnement en gaz naturel, elle a été particulièrement vulnérable aux fluctuations des prix internationaux. De plus, les réserves de gaz en Europe étaient à un niveau très bas, et les tensions géopolitiques entre la Russie et l’Ukraine ont compliqué la situation.

Comment percevoir le chèque énergie exceptionnel ?

Critères d’éligibilité du chèque énergie exceptionnel

Comme pour le chèque énergie 2024, l’éligibilité au chèque énergie exceptionnel est déterminée par des critères fiscaux précis, centrés sur le Revenu Fiscal de Référence par Unité de Consommation (RFR/UC), disponible sur l’avis d’imposition sur le revenu.

  • Les ménages avec un RFR/UC en dessous de 10 800 € sont les premiers bénéficiaires ciblés : ils perçoivent une somme de 200 €.
  • Les ménages avec un RFR/UC compris entre 10 800 € et 17 400 € touchent une somme de 100 €³.

Précisions que cette éligibilité peut varier en fonction d’autres types d’énergie, comme le fioul et le bois.

Icon svg

Les ménages ayant un RFR/UC strictement inférieur à 10 800 € sont les premiers bénéficiaires ciblés, pour un montant de 200 €. Icon svg

Nombre de ménages bénéficiaires du chèque énergie exceptionnel

Initialement, le chèque énergie habituel est distribué à environ six millions de foyers chaque année. Cependant, avec l’introduction du chèque énergie exceptionnel en réponse à la crise énergétique de 2022, bien plus de foyers sont désormais éligibles. C’est en effet 12 millions de foyers français qui sont concernés.

 

Modalités d'obtention et d'utilisation du chèque énergie exceptionnel

Envoi automatique et calendrier de distribution

Le chèque énergie exceptionnel est conçu pour être envoyé automatiquement aux ménages éligibles, éliminant ainsi la nécessité pour ces derniers de s’engager dans des démarches complexes.

En 2022, le planning prévu avait fixé une période de distribution du chèque énergie s’étendant de la mi-décembre au début février 2023, et ce, par série de départements. Cette organisation par phases a facilité une répartition efficace des envois, veillant à ce que chaque foyer éligible reçoive son chèque en temps opportun. Habituellement, après l’envoi du chèque, il faut compter entre 2 et 4 jours pour que les ménages le reçoivent.

🧐 Que faire si je ne reçois pas mon chèque énergie ?

Si vous vous dites « je n’ai pas reçu mon chèque énergie« , alors que vous pensez être éligible, vous pouvez contacter par téléphone l’assistance officielle du dispositif au 0 805 204 805. Si vous pensez votre chèque énergie perdu ou volé, vous pouvez également remplir ce formulaire dédié.

Combien de temps pour utiliser le chèque énergie exceptionnel ?

Le chèque énergie exceptionnel est conçu pour offrir une certaine flexibilité en termes de validité. Contrairement au chèque énergie classique qui a une durée de validité d’un an, le chèque exceptionnel de 2022 est valable jusqu’au 31 mars 2024.

Ce délai permet davantage aux foyers d’utiliser l’aide dont ils bénéficient. Lorsque le montant de leurs factures est très fluctuant d’un mois à l’autre, cela leur donne également plus de souplesse quant à l’utilisation du chèque énergie.

Un point important : au-delà du 31 mars, les fournisseurs d’énergie ne sont plus tenus d’accepter le chèque énergie. Et celui-ci ne peut être présenté au remboursement que jusqu’au 31 mai 2024.

Comment utiliser le chèque énergie exceptionnel ?

Si vous vous demandez comment utiliser le chèque énergie exceptionnel, dites-vous qu’il est conçu pour être aussi simple que possible pour les ménages. Lorsque le fournisseur est éligible à la déclaration en ligne, les bénéficiaires peuvent utiliser directement le chèque énergie sur le site officiel du dispositif pour payer leurs factures d’énergie. Pour les autres, il est possible d’envoyer le chèque par courrier à leur fournisseur, en prenant soin d’indiquer leur numéro de compte client au dos du chèque.

Autres chèques énergie exceptionnels

Il est également essentiel de se rappeler que le chèque énergie exceptionnel n’est pas le seul type de chèque énergie disponible. D’autres, comme le chèque fioul ou le chèque bois, peuvent également être utilisés pour des besoins énergétiques spécifiques, offrant ainsi une gamme étendue d’options pour aider à alléger les factures énergétiques des ménages. Voyons les détails de ces chèques fioul et bois :

Le chèque fioul

Beaucoup de maisons en France se chauffent encore au fioul. Pour les soutenir, une nouvelle aide, le chèque énergie fioul, a été mise en place. Ce coup de pouce est distribué sans démarche particulière aux familles ayant profité du chèque énergie l’année précédente et l’ayant utilisé pour acheter du fioul auprès de leur fournisseur.

Les autres ménages éligibles, qui utilisent le fioul comme source d’énergie, peuvent demander ce chèque en ligne. Le montant du chèque fioul est de 100 € ou 200 €, selon les mêmes critères de revenu fiscal définis pour le chèque énergie exceptionnel. Ainsi, le chèque fioul est de 200€ pour les foyers dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation (RFR/UC) est inférieur à 10 800 €, et de 100 € pour ceux dont le RFR/UC est compris entre 10 800 € et 17 400 €.

Le chèque bois

Le chauffage au bois, sous forme de bûches, bûchettes, plaquettes ou pellets, est une alternative renouvelable largement utilisée en France. Ainsi, deux types de chèques énergie ont été conçus pour soutenir ces modes de chauffage.

Si vous chauffez au moyen d’un poêle à bois classique
Un montant de 100 € est accordé aux ménages les plus modestes, tandis que ceux ayant des revenus légèrement plus élevés reçoivent 50 €.

Si vous chauffez au moyen d’un poêle à pellets (ou granulés)
Les foyers les plus modestes bénéficient de 200 €, tandis que ceux avec des niveaux de revenus un peu plus élevés reçoivent 100€.

Il est à noter qu’à l’instar du chèque énergie exceptionnel, l’éligibilité à ces chèques est définie par le revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation, avec des seuils spécifiques pour chaque type de chèque.

Bonne nouvelle si vous disposez d'un poêle à bois ou à pellets : vous êtes peut-être éligible au chèque énergie spécial bois !

Cumul des aides et restrictions

Chaque type de chèque énergie répond à un besoin différent. Ainsi, il est possible de cumuler ces différentes aides. Dans l’absolu, un foyer peut donc percevoir jusqu’à 3 chèques énergie :

  • le chèque énergie classique ;
  • le chèque énergie exceptionnel ;
  • soit le chèque fioul, soit le chèque bois.

En 2022, le chèque énergie exceptionnel bois n’était pas cumulable avec le chèque exceptionnel fioul. Pourquoi ? Pour garantir une répartition des aides équitable et ciblée.